Article paru dans l'Indépendant de l'Yonne le mardi 10 février 2009

 

 

 

Article de Olivier Richard paru dans l'Yonne Républicaine

le lundi 25 janvier 2010

 

TEMPS FORT : Sens

SENS
Costume et tradition 

Et une tournée pour saint Vincent, une !

 

Procession, intronisations, banquet : Sens a redécouvert les joies de la Saint-Vincent. La confrérie locale propose maintenant une fête tournante à plus grande échelle.

 

L'Auxerrois et le Chablisien ont la leur. Pourquoi pas le Sénonais?? L'association du vignoble de Clos de Crève-coeur et sa confrérie souhaitent, à l'avenir, organiser une Saint-Vincent tournante. « C'est notre projet majeur », a déclaré Nicolas Garnault, grand maître de la confrérie Saint-Vincent de Sens et du Sénonais, samedi, à l'occasion de la renaissance de la fête viticole dans la cité de Brennus. « Je lance dès à présent une invitation aux autres confréries. » « Rassembler du Jovinien au sud de la Seine-et-Marne, et de la Champagne à l'Orléanais »

Le projet prendra du temps avant de se concrétiser. « Si on arrive à organiser une Saint-Vincent tournante d'ici cinq ans, ce sera satisfaisant. Mais attention, il faudra que ce soit une grande fête, qui rassemble du Jovinien au sud de la Seine-et-Marne, et de la Champagne à l'Orléanais. »

Utopique?? Pas pour la Confrérie. « Le grand maître de notre confrérie a commencé à travailler en ce sens, il a noué des contacts. Dans le nord du département, il se dessine, un espace avec une tradition viticole commune. Notre travail est d'arriver à fédérer ceux et celles qui partagent cette tradition. »

Samedi matin, la Saint-Vincent ressuscitée n'a pas attiré la grande foule dans les rues de Sens. Peut-être parce que la fête était matinale. Sans doute parce que les Sénonais ont perdu l'habitude de ce genre de procession (la précédente avait eu lieu en 1939, N.D.L.R.). Toutefois, le public présent n'a pas boudé son plaisir, goûtant autant les notes de la fanfare, que les costumes des confréries et les brioches distribuées. Les sourires affichés au passage de la procession, rue de la République puis dans la Grande-Rue, témoignaient d'une agréable surprise.

La fête viticole a déjà le soutien des politiques locaux. En tête du cortège, on a vu le maire de Sens Daniel Paris (PRG) porter saint Vincent devant le ministre Henri de Raincourt (UMP), la députée Marie-Louise Fort (UMP) et le président de la Communauté de communes du Sénonais Gilles Pirman (UMP). Tous ont assuré l'association et la confrérie de leur soutien dans le projet de fête tournante.

À la salle Gambetta, Marie-Louise Fort, Henri de Raincourt et Gilles Pirman ont été intronisés dans la confrérie Saint-Vincent de Sens. Les politiques ont bu du ratafia du Clos de Crève-coeur et reçu, en signe d'appartenance, un tire-bouchon cep de vigne. Déjà membre, Daniel Paris a reçu le diplôme de l'association.

 

 

   

 

Site de la ville de Sens en Février 2011

 

   

 

Article de Mélanie Marois paru dans l'Yonne Républicaine

le lundi 30 janvier 2012

 

  

 

Site de la ville de Sens le 31 Janvier 2012

   

 

Article de Jean-Michel Edouard paru dans l'Indépendant de l'Yonne le mardi 31 janvier 2012

 

   

 

Article de Mathilde Brion paru dans l'Yonne Républicaine

le samedi 24 mars 2012

 

 

   

 

Article de Mélanie Marois paru dans l'Yonne Républicaine

le lundi 30 avril 2012

 

 

   

 

Article de Pierre Schmidt paru dans l'Indépendant de l'Yonne le mardi 4 septembre 2012

 

 

   

 

Article de Pierre Schmidt paru dans l'Indépendant de l'Yonne le vendredi 4 janvier 2013

 

   

 

Article de Mathilde Brion paru dans l'Yonne Républicaine

le mardi 2 juillet 2013

 

 

 

   

 

Flyer de la ville d'Avon pour la Saint-Fiacre 2013

La Confrérie Saint Vincent de Sens était l'invité d'honneur

 

 

Article de Olivier Richard paru dans l'Yonne Républicaine

le lundi 10 février 2014

 

   

 

Compte-rendu de Marie-Louise FORT, Député de l'Yonne sur son site à propos de la Saint Vincent de Sens le 8 Février 2014

 

 

samedi 8 février 2014

 

Le vent et la pluie balayaient la ville mais le soleil régnait dans les cœurs...

 

A l'invitation de la Confrérie Saint Vincent de Sens, de nombreuses autres confréries de l'Yonne et de Seine et Marne ont investi la cathédrale puis les rues et enfin les salons de l'hôtel de ville pour fêter leur saint patron ...
Ambiance joyeuse, musicale, des tenues et bannières chamarrées ont perpétué la tradition, la tradition du vin et, par-delà, du bien vivre, propre à notre belle Bourgogne et à notre pays...

L'occasion pour moi, lors des discours, de dénoncer ces régimes liberticides qui culpabilisent et, in fine, pourrissent notre joie de vivre... Un peu de vin, un peu de tout d'ailleurs, avec modération bien sûr, participent à la joie de vivre...

On était fier d'être Bourguignon ce matin et ensemble, sous les voûtes de la cathédrale, nous avons exécuté le ban bourguignon que, je l'espère amis FB, vous connaissez tous !!!

 

Marie-Louise FORT

 

 

 

   

 

Paru dans le site officiel des vins de Bourgogne en Février 2014

 

Actualités des vins de Bourgogne de février 2014

 

 

 

La Saint Vincent à Sens (89)

Le 08 Février 2014

 
Date: le Samedi 8 février 2014

Lieu: Boulevard du 14 Juillet 89100 SENS

Le temps de fêter la Saint-Vincent à Sens approche à grands pas. Cette journée se déroulera avec simplicité, entre tradition et modernisme:

A partir de 8h : Accueil des Confréries salle de la Poterne (Boulevard du 14 Juillet), Café et Brioche.

9h: Départ des Confréries pour un défilé dans la Rue de la République jusqu’à la Cathédrale
     
9h30 : Cérémonie à la Cathédrale

10h15 : Vin chaud

10h30 : Défilé dans la Grande Rue et distribution de brioches aux enfants

11h : Séance photos sur le parvis du Marché Couvert.

11h15 : Discours, Intronisations et Vin d’ honneur offert par la municipalité pour les participants dans les Grands Salons de l’Hôtel de Ville .

12h30-13h : Repas organisé par la Confrérie salle de la Poterne.

N'oubliez pas de réserver si vous souhaitez partager les plaisirs de la table autour d'un convivial buffet. Le nombre de place est limité!

Contacts:

Tel: +33 (0)3 86 64 20 02 / +33 (0)6 68 82 86 92  
Mail: Nogdebourgogne@orange.fr
SiteWeb: www.confreriesaintvincentdesens.com

  

 

Article de Mathilde BRION paru dans l' Yonne Républicaine en Mars 2014

 

 

 

Ambassade d’Yerres à Sens le 6 février 2016

 

 

 

Sens pas interdit.

 

A Sens, la Saint Vincent fêtée par la confrérie de la Saint Vincent de Sens, voilà qui tombe sous le sens. La confrérie de la Grappe Yerroise y éveille ses sens par une belle représentation de sept ambassadeurs.

 

20 autres confréries ont agit aussi dans ce sens ce qui donne un beau défilé dans les rues piétonnes de la vieille ville. Sous le soleil, la cathédrale Saint Etienne est finalement rejointe. Le cortège, précédé de la statue de saint Vincent, entre dans la nef pour une bénédiction par l’aumônier Morel. Une remise de capes aux nouveaux entrants dans la confrérie se déroule ensuite que l’on pourrait intituler “les capes de bonne espérance”. Un vin chaud, pas inutile vu la saison, clôture cette cérémonie. Mais ce n’est pas fini… direction la mairie où l’adjointe à la député-maire nous attend dans les salons pour nous accueillir. Après un discours, voilà le rituel des intronisations. Parmi la dizaine d’élus y figure notre grand Chambellan qui se voit remettre le “cep tire-bouchon” en guise de médaille. Tous les invités font ensuite honneur au vin du même nom.

 

Retour ensuite à la salle de la Poterne où nous attend le repas.

 

 

Article de Olivier Richard paru dans l'Yonne Républicaine

le lundi 7 février 2016

 

 

 

Article de l'Yonne Républicaine du mardi 11 février 2016

 

 

 

Article de Mathilde BRION paru dans l'Yonne Républicaine

le mardi 10 février 2017

 

 

 

Article d' Emmanuel Gougeon paru dans l'Yonne Républicaine

le samedi 4 février 2017

 

 

 

Article de Mathilde Brion paru dans l'Yonne Républicaine

le mardi 7 février 2017

 

 

 

Compte  Rendu de la St Vincent par la confrérie du sucre d'orge des religieuses de moret sur loing sur leur site internet

 

 

Confrérie de la St Vincent de SENS

vendredi 10 février 2017, par Pascal

Saint Vincent de Sens le 4 février 2017

C’est ; en compagnie de 6 Morétains que nous nous sommes rendus à Sens, ville de 25000 habitants appelés les Sensonnais.
ST VINCENT est le patron des vignerons il, naît à Huesca en Espagne il lui est attribue le miracle d’avoir décelé de l eau chez un vendeur qui avait mélange eau et vin pour frauder.
Une autre légende l’appelle Vin Sang ou Sent le Vin
Nous sommes accueillis dans la magnifique salle de la Poterne
Lors des invasions barbares ; les habitants de la ville se replient à l’intérieur d’une enceinte de 3 km de long pourvue de 30 tours et de 8 portes donnant sur des poternes.
Aujourd’hui il ne subsiste que 2 tours et la salle où nous nous trouvons.
Un café et de la brioche sont à disposition pour nous réchauffer.
15 confréries, vineuses, pour la majorité forment le défilé ; c’est le rouge foncé qui domine !!! De ce fait, nos jolies tenues ont été remarquées.
Direction, la cathédrale Saint Etienne magnifique monument gothique construit en 1135 possédant une tour qui culmine à 78 m de haut. la chapelle Ste Colombe abrite le mausolée du dauphin Louis ; le fils de Louis XV
Nous entrons dans la cathédrale précédé par l’orgue ; majestueux.
Le Père Rignault nous gratifiera d’une superbe cérémonie priante axée sur les confréries et sur St Vincent .
Les bannières seront disposées devant le superbe chœur avant d’être bénies en même temps que les confrères.
De la brioche bénie précédera le vin chaud tout comme le symbole de l’eucharistie.
Puis direction la mairie en passant par le quartier piétons.
La traditionnelle photo aura lieu dans l’escalier de la mairie.
Une superbe salle au plafond orné de peintures sera le lieu du chapitre.
Nicolas, le grand Maitre souhaitera la bienvenue aux confréries , à Mme le 1er adjoint puis ce seront les intronisations. Un maire de la ville voisine puis 6 autres dont Pascal.
Un ban clôturera le chapitre puis nous sommes invités au « pot » du maire.
Nous réintégrerons la salle seuls.
Un apéritif nous attend avant la dégustation du repas entrecoupé d’un trou bourguignon (cassis et ratafia).
Un confrère, accompagné de Nicolas poussera la chansonnette sur un thème d’actualité.
Christiane dont le rire n’engendre pas la mélancolie a su rendre ce repas très agréable, nous étions peu mais la bonne humeur de chacun a contribué à une bonne ambiance.
Merci à tous pour votre accueil et pour vos sourires.
AM

 

Article de Haekell Bekka paru dans l'Indépendant le vendredi 17 Mars 2017

 

 

 

Article de Antoine Compigne paru dans l'Yonne Républicaine

le mardi 21 Mars 2017